Notre blason

Dans l’écu écartelé 

Quartier supérieur gauche

la perdrix : emblème de l’Aunis, ancienne province de France où se situait Dompierre, village où vécurent Jacques Archambault et sa famille avant leur émigration en Nouvelle-France, en 1645. En héraldique, la perdrix est l’oiseau par excellence.

Quartier inférieur droit

la grappe de raisins : symbole de la vigne, qui rappelle le métier de vigneron qu’exerçait Jacques Archambault en France ; représente aussi l’initiation ; affiliation dionysiaque.

Quartier supérieur droit

le canon : rappelle que Jacques Archambault, débarqué à Montréal, dut à l’occasion prendre les armes, notamment pour défendre une redoute située près de l’actuelle place d’Armes. Rappelle aussi que son fils aîné Denys mourut à l’âge de 21 ans dans l’explosion d’un canon, au cours d’une échauffourée contre un parti de 200 iroquois.

Quartier inférieur gauche

le puits : représente un métier exercé en Nouvelle-France par Jacques Archambault, celui de puisatier. En effet, outre le premier puits de l’île de Montréal qu’il creusa en 1658 à la demande de M. de Maisonneuve, l’ancêtre en construisit au moins trois autres pour ses voisins qui habitaient tout près de l’actuelle place d’Armes.

L’écu est coiffé de la fleur de lis d’or, emblème du royaume de France, flanqué d’ornements extérieurs héraldiques et souligné du listel portant notre patronyme.